• Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

© 2018 Vivance coaching

06 24 33 04 89 / 06 80 73 30 79

Montpellier - Occitanie

La médiation, un outil innovant et pertinent de management.

Aujourd’hui, chaque entreprise est confrontée quotidiennement à la gestion de nombreux  conflits, soit à l’intérieur même de l’organisation : conflits entre salariés (risques psychosociaux, durcissement ou rupture du dialogue social…), entre actionnaires, entre syndicats et direction, entre deux directions ; soit à l’égard de ses fournisseurs, de ses clients ou de ses partenaires commerciaux.

Les entreprises doivent donc pouvoir réagir plus rapidement, notamment de par la situation financière souvent fragilisée de l’ensemble des acteurs économiques.

Découvrez ce que la médiation peut faire pour vous

Médiation généraliste
Médiation immobilière
Médiation plurielle & singulière

Gérer les  situations de crise, les conflits existants et apaiser les tensions

Communiquer différemment  pour réagir autrement au sein d'un groupe

Désamorcer de potentiels conflits et prévenir des troubles de santé chez les salariés 

La médiation offre un éventail de possibilités dans la prévention des conflits et des tensions. Elle permet à chacun(e) de donner plus de sens à sa relation à l'autre et d'agir de manière plus authentique et sereine dans le respect des valeurs de chacun.

Vous avez des questions ?

Vous vous demandez si la médiation

répond à vos besoins ?

 

La médiation, un outil innovant et pertinent de management.

La bonne marche, voire la survie de l’entreprise, dépend de sa capacité à gérer efficacement les conflits, et, pour assumer des fonctions de management, gagner en performance, les qualités humaines et relationnelles sont indispensables ; « le changement et les nouvelles obligations légales de l’employeur posent de nouveaux défis ».

Acquérir de nouvelles compétences est incontournable pour :

  • faire respecter les règles et l’équité pour assurer la sécurité des collaborateurs et leur santé au travail : facteurs d’engagement et de performance collective ;

  • réduire l’absentéisme,  prévenir les risques psycho-sociaux, améliorer la productivité ;

  • établir un code de conduite négocié et le faire respecter en cas de transgression dans le meilleur intérêt de l’entreprise et des ses collaborateurs. Apporter des techniques visant à favoriser la créativité, le travail collaboratif, l’investissement personnel, l’autonomie, la responsabilisation et permettre de transformer un échec en source d’apprentissage.

 

La solution : les outils de la médiation 

La médiation permet de développer les compétences utiles pour mieux anticiper ou gérer les conflits interpersonnels de l’entreprise.

La médiation c’est :

  • Contribuer à la démarche « qualité de vie au travail » ;

  • faciliter le dialogue et retrouver une communication constructive au sein des équipes ;

  • prévenir, désamorcer et gérer les situations conflictuelles pouvant générer de la souffrance au travail, et, à terme, menacer la pérennité de l’entreprise ;

  • permettre de dépasser le conflit en créant ensemble de meilleurs équilibres, mieux adaptés aux enjeux de l’entreprise ;

  • d’apaiser les tensions entre collaborateurs/salariés, affermir le dialogue entre les personnes pour favoriser des relations de confiance, et, surtout, de contribuer au bien être au travail.

 

La médiation, voie rapide et efficace de résolution des conflits à moindre coût...Ainsi, afin d’évaluer et résoudre les situations conflictuelles qui posent problème au sein de l’entreprise et prévenir le risque judiciaire, la médiation se trouve être un outil pertinent.

Une histoire...à méditer !

Un éléphant dans le noir. C’est le titre d’une célèbre histoire du soufi Rûmî (XIIIème siècle).

 

Il était une fois des voyageurs qui, dans la nuit noire, se heurtèrent à un éléphant endormi sur ses pattes. Chacun en tâta avec effroi, une partie ; sur ce, l'éléphant se réveilla et s’éloigna pacifiquement, toujours dans le noir de cette nuit sans lune. 
Aussitôt les voyageurs encore sous le choc se mirent à décrire l’étrange animal que seules leurs mains avaient touché. Si tous étaient d’accord pour lui trouver la peau rugueuse et couverte de poils durs, ils ne purent se mettre d’accord sur sa forme : c’est comme un énorme pilier, dit celui qui avait tâté le pied de la bute ; non cela a plutôt la forme d’un grand éventail, affirma celui qui avait palpé l’oreille ; mais pas du tout, c’est une espèce de corde, estima celui qui en avait saisi la queue...Chacun avait touché une partie du corps de l'éléphant. Tous l'avaient mal perçu.

Cette fable présente notre vision du monde par notre prisme déformé de la réalité.
Chaque voyageur est persuadé d'avoir conscience du "tout" qui l'entoure alors qu'il n'en perçoit qu'une petite partie. A chaque fois que nous nous enfermons dans une vision déformée de la réalité notre vision s'obscurcie au détriment de la vérité et donc d'une solution possible.

LA CARTE N'EST PAS LE TERRITOIRE QU'ELLE REPRÉSENTE

Notre perception du monde (carte) est subjective et correspond partiellement à la réalité (territoire). Notre perception résulte de nos filtres (nos 5 sens, nos valeurs, nos croyances, notre éducation, etc...) qui influent sur notre vision de la réalité (notre carte du monde) et de ce que les autres perçoivent de nous.

 

Quand on croit que l’autre personne a la même carte que nous, on s’attend à ce qu’elle comprenne exactement ce qu’on veut dire, qu’elle agisse comme on le veut, qu’elle réfléchisse comme nous. Tenter de comprendre la carte de l’autre, en mettant la notre de côté, est à la base d’une communication harmonieuse et sincère.



"Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien."

(APOLOGIE DE SOCRATE – PLATON)